Du 9 juin au 7 juillet 2022

Vernissage
–9 juin 2022 à 18h30–

©Ferrari_Elle-ou-Lui,-2,60x60-cm

Roland FERRARI

Roland FERRARI est issu de l’immigration italienne de l’entre-deux-guerres. En 2009, Roland FERRARI décide de suivre des cours aux Beaux-Arts de Toulouse. Dès 2012, il reçoit la palme d’or au salon d’arts contemporains de Colomiers et en 2013, un prix en catégorie arts abstraits à Toulouse. Ces deux récompenses l’ont incitées à s’investir davantage dans la peinture et le dessin.

L’artiste a été particulièrement influencé par l’expressionnisme abstrait puis par le pop art et le street art. Il travaille sur toile, papier et bois, en utilisant techniques acryliques, huile, crayons acryliques à l’eau, à l’huile ou encore bombes aérosols. Les thématiques de ses œuvres sont influencées par ses voyages dans le monde, retranscrits avec ses nombreuses couleurs.

Plus d’informations sur l’artiste : http://rolandferrari.canalblog.com

Alex VERDENNE

Alex VERDENNE se passionne très tôt pour le dessin : il s’inscrit à 16 ans aux cours du soir des Beaux-Arts de Dijon et à 17 ans aux arts appliqués à Lyon pendant 3 ans. Il quitte sa Bourgogne natale à 24 ans pour devenir peintre dans le Périgord. Il ouvre son atelier au public et vend ses premiers tableaux. Au fil du temps, Alex VERDENNE a su créer et imposer son univers facilement reconnaissable.

L’artiste crée des formes et personnages ivres de couleurs avec des décors construits jusqu’à la limite du déséquilibre. Ses portraits sont déstructurés et évoluent avec des traits noirs opaques. Il expérimente dans son travail figuratif de nombreuses techniques comme la gravure, le pastel, les peintures, les bombes ou encore la sérigraphie.

Plus d’informations sur l’artiste : https://www.alex-verdenne.fr

Alain ZITOUNI

Autodidacte, Alain ZITOUNI a commencé à peindre sur le tard, intéressé par le processus créatif, la magie de l’instant et la « liberté d’expression ». L’artiste peint le plus souvent en musique et construit ses tableaux au fur et à mesure, avec l’espoir de faire surgir de la toile ce « quelque chose » qui arrête le regard et bloque la réflexion intellectuelle. L’œuvre d’art est selon lui un voyage qui doit emmener le public plus loin que le connu.

Alain ZITOUNI travaille avec des pinceaux et des spatules et de l’acrylique pour réaliser des peintures intuitives, imaginaires, aléatoires, tout en recherchant inévitablement la beauté. S’il devait nommer son travail, il l’appellerait « mondes intérieurs ».

Exposition précédente